Transhumance festive

affiche-transhumance-2013

Cliquer ici pour avoir l’original du communiqué de presse

Janvier 2013

Stop à l’industrialisation de nos élevages !

Hier, l’Etat français nous imposait de vacciner nos bovins et ovins pour lutter contre la
Fièvre Catarrhale Ovine, maladie non transmissible à l’homme et pour laquelle d’autres
alternatives existent.

Aujourd’hui, il nous impose la pose de boucles électroniques aux oreilles de nos moutons
et chèvres alors que le système d’identification actuel est suffisant et permet la traçabilité. Ce nouveau gadget, imposé à tous et subventionné par les citoyens, est peut-être utile aux
élevages à caractère industriel, mais sans intérêt pour les autres. Cette réglementation, en
vigueur depuis juillet 2010, nous rend passibles de lourdes sanctions financières. Ainsi, une
éleveuse du sud de la Drôme qui n’a pas posé ces boucles électroniques ne touchera pas ses
primes PAC cette année !!!

Demain (2015), avec la «réforme de la voie mâle», le législateur prévoit que les éleveurs de brebis et de chèvres (dans un premier temps) devront obligatoirement se fournir en mâles certifiés issus de centres de sélection. Aujourd’hui, chacun choisit ses reproducteurs en fonction des orientations qu’il souhaite donner à son élevage, maintenant une diversité
génétique des troupeaux garante de la bonne santé de nos animaux. Demain, ça ne sera plus le cas…

Toutes ces réformes nous privent de nos libertés d’éleveurs. Elles font de nous de simples
opérateurs au service d’un élevage de plus en plus industrialisé. Nous ne sommes pas contre l’utilisation de ces techniques, nous sommes contre leur caractère obligatoire.

Toutes ces mesures s’opposent à notre vision de l’élevage, dépossèdent les paysans de leurs savoir-faire et fragilisent encore plus les fermes. Ainsi, pour attirer l’attention des éleveurs, de l’ensemble de la population et des pouvoirs publics, nous avons décidé d’organiser une transhumance contestataire et festive de plusieurs jours à travers la Drôme.

Avec le soutien de Hervé KEMPF
(journaliste), Michel MEURET (INRA),
Jocelyne PORCHER (INRA), Marie-
Monique ROBIN (journaliste réalisatrice), et bien d’autres…

Programme complet de la transhumance sur :
http://transhumance.festive.overblog.com

Contacts : Pour le collectif
Laure Charroin : 04 75 00 43 37 – laurenico26@yahoo.fr
Laure Marconnet : 0475 45 54 81 – iglaure@orange.fr
Sébastien Pélurson : 06 16 87 93 26 – sebastien.pelurson@orange.fr
Collectif des éleveurs drômois « faut pas la boucler »

Les brebis n'iament pas les puces

Canard Enchaïné du mercredi 23 janvier 2013

« Transhumance festive »

C’est une manifestation protestataire de gens qui gardent leur bonne humeur. Je n’en parle pas très bien mais c’est mieux que de n’en pas parler :

« Depuis peu les troupeaux locaux caprins et ovins sont soumis à une directive européenne de puçage électronique qui vise à transformer nos bergers en informaticiens. Dans nos petites montagnes de Drôme Provençale de petits troupeaux, pas mal d’éleveurs protestent et les insoumis sont déjà condamnés à des amendes. Des collectifs se créent partout en France pour refuser cette cheptelisation et depuis lundi le collectif de la Drôme organise une « Transhumance festive  » pour sensibiliser tout un chacun à ce problème et qui aboutira à Valence vendredi devant la préfecture, car les manifestants souhaitent rencontrer le ministre de l’agriculture. Je n’ai pas de mouton me direz-vous! Mais si les trois pékins que nous sommes ne sont pas solidaires, la ruralité et notre qualité de vie  feront long feu car il s’agit de liberté et ce pourrait bien être notre tour dans pas si longtemps ? De moins en moins de services publics…mais du contrôle, de la contrainte oui…ça devrait bien nous mettre la puce à l’oreille… Merci à eux de résister. Nous devrions bien nous y mettre, nous aussi, et leur prêter une oreille attentive.

Miette Ripert

Cet article a été publié dans Annonce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Transhumance festive

  1. eliane IRENEE dit :

    Bonjour et merci Miette de cette info. Comme toi, je n’ai pas de chèvres et de moutons mais je suis solidaire de cette action de résistance. Je suis totalement en accord avec ce que tu dis et je dénonce une dite modernisation qui tue tout sur son passage au profit d’une qualité de vie qui se dégrade de plus en plus et d’un système à la solde entière de l’argent-roi !!! Je suivrais de coeur cette transhumance festive et j’espère qu’elle aboutira à une nécessaire prise de conscience et aux attentes des éleveurs défendant une agriculture saine ! Je vais lancer un message de soutien sur le blog de la transhumance festive. Bisous et à dimanche Eliane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s